News
Partagez
NOUVELLES DE NOS DESTINATIONS 2022

Dernière mise à jour : 9 Janvier 2022

Chez Phoenix Voyages, nous poursuivons notre croisade dans cette faille spatio-temporelle pour vous parler de nos superbes séjours à proposer à vos clients dans un futur toujours plus proche. Voici justement nos dernières nouvelles sur la situation actuelle de nos destinations.

RÉOUVERTURE DES FRONTIÈRES :

Le 2 novembre 2021, le gouvernement a approuvé un plan sur l'accueil des voyageurs étrangers au Vietnam. Il s'agit d'un plan pilote en 3 phases proposé par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme (MCST) comme suit :

Depuis novembre 2021, les voyageurs étrangers se rendant dans les régions de Phu Quoc, Khanh Hoa, Quang Nam, Danang et Quang Ninh, dont le résultat du test COVID-19 est négatif, peuvent participer immédiatement à des voyages organisés sans avoir à subir une quarantaine de 7 jours.

Selon le plan, le Vietnam accueillera les voyageurs étrangers en 3 phases.

✓ Phase 1 à partir de novembre 2021. Le Vietnam accueillera les voyageurs étrangers qui participent à des voyages organisés, sur des vols affrétés ou commerciaux, dans certaines régions de la ville de Phu Quoc (province de Kien Giang), Khanh Hoa, Quang Nam, Da Nang et Quang Ninh.

✓ Phase 2 : à partir de janvier 2022. Le Vietnam élargira le champ des destinations de correspondance. Les voyageurs peuvent réserver des voyages avec plusieurs destinations après avoir terminé les programmes de voyage de la première destination dans les sept jours.

Les destinations connectées sont Kien Giang, Nha Trang, Da Nang, Quang Nam et Quang Ninh. D'autres destinations seront approuvées si ces provinces répondent aux exigences et à la demande des voyageurs étrangers.

✓ Phase 3 : Le marché touristique sera entièrement rouvert aux voyageurs étrangers. Le moment de la réouverture complète sera déterminé en fonction de la situation pandémique et des résultats de l'accueil des voyageurs étrangers lors des deux premières phases.

Le ministère des affaires étrangères reconnaît les passeports de vaccination accordés par 72 pays et territoires. Il discute également avec environ 80 autres partenaires de la reconnaissance mutuelle des passeports de vaccination.

En attendant, le reste des frontières reste fermé aux non-nationaux, à l'exception des titulaires de permis de travail hautement qualifiés. Les exemptions de visa sont toujours suspendues.

Le comité populaire de Ho Chi Minh Ville a publié des directives concernant une procédure d'immigration en cinq étapes pour les Vietnamiens qui arrivent, ainsi que pour les passagers non nationaux, titulaires d'un permis de travail hautement qualifié, dans le cadre de l'apparition du variant Omicron à partir de janvier 2022 au Vietnam, comme suit :

 Étape 1: Enregistrer un "code QR personnel", qui peut être créé à l'aide de l'application PC-COVID ou du portail de sécurité HCM City COVID-19 à l'adresse Cliquer Ici.

Il est conseillé aux passagers d'enregistrer le code avant d'embarquer dans leur avion pour le Vietnam.

 Étape 2: Test de dépistage du SRAS-CoV-2 dès l'arrivée.

L'aéroport international de Tân Sơn Nhất mettra en place une zone de dépistage rapide du SRAS-CoV-2 et coordonnera son action avec les compagnies aériennes internationales pour demander aux passagers de se soumettre au test de dépistage du coronavirus à l'aéroport. Si le résultat est positif, le passager sera emmené pour un test RT-PCR. Si le résultat du test est négatif, l'aéroport et les compagnies aériennes guideront la personne pour qu'elle poursuive la procédure afin de quitter l'aéroport pour se rendre à son domicile. 

 Étape 3: Transfert de l'aéroport à la résidence.

Le véhicule de transport ne doit comprendre que le conducteur et le passager. Dans le cas où des personnes viennent chercher les passagers, elles ne doivent pas s'asseoir dans le même véhicule (sauf si le passager est un étranger qui a besoin d'un interprète).

Étape 4: Contrôler et déclarer quotidiennement l'état de santé.

Le lieu d'hébergement doit enregistrer les "codes QR personnels" des nouveaux arrivants dès leur arrivée. Les déclarations de santé et la confirmation de l'hébergement doivent être signalées quotidiennement pendant la période de quarantaine.

✓ Étape 5: Effectuer un test RT-PCR pendant la période de quarantaine à la résidence.

Si le résultat du test est négatif pour le SRAS-CoV-2, la personne devra continuer à surveiller son état de santé pendant 14 jours après son arrivée. Si le résultat est positif, l'unité de dépistage doit se rendre au CDC (Centers for Disease Control and Prevention) de Ho Chi Minh Ville pour transférer l'échantillon à l'Institut Pasteur de Ho Chi Minh Ville pour le séquençage génomique.

Quelques notes pour les passagers avant d'entrer au Vietnam :

✓ Lors de la déclaration de santé via Cliquer Ici, veuillez choisir "Tan Son Nhat ou Noi bai airport" dans le menu déroulant "Gate".

✓ Téléchargez l'application PC-COVID pour l'utiliser pendant la quarantaine.

✓ Le certificat de vaccination/le certificat de récupération du COVID-19 doit être prêt à être présenté aux autorités à l'arrivée.

✓ Le résultat du test de diagnostic du SRAS-CoV-2 par la méthode PCR en temps réel doit être négatif avant l'entrée au Vietnam.

✓ Le HCDC effectuera un test rapide COVID à l'arrivée. Les frais de test sont à la charge de la personne concernée. Les frais actuels sont d'environ 5 $US.

Pour une personne entièrement vaccinée :

✓ Certificat de vaccination (la dernière dose doit remonter à au moins 14 jours) ou certificat de guérison COVID-19 (dans les 6 mois)

✓ Approbation du comité populaire

✓ Approbation de l'autorité d'immigration

✓ Le passager peut prendre un taxi pour rentrer chez lui ou utiliser sa voiture personnelle.

Pour les personnes NON entièrement vaccinées :

✓ Approbation du Comité populaire

✓ Approbation de l'autorité chargée de l'immigration

✓ Hôtel (7 jours) ou approbation du CDC local pour la quarantaine à domicile.

✓ Transport

✓ Le passager utilisera la ligne de sortie désignée pour se rendre en quarantaine. Le transport doit donc être confirmé à l'arrivée. 

Période de quarantaine

 3 jours de quarantaine :

Les passagers qui arrivent et qui sont complètement vaccinés ou qui se sont rétablis du COVID-19 peuvent se mettre en quarantaine (à leur domicile, à l'hôtel, au bureau, etc.), mais ils doivent surveiller leur propre état de santé, ne pas entrer en contact avec d'autres personnes et ne pas quitter leur domicile pendant trois jours après la date d'arrivée.

 Quarantaine de 7 jours :

Les personnes qui ne sont pas entièrement vaccinées doivent être placées en quarantaine à l'hôtel ou dans un établissement local agréé par le CDC pendant sept jours après la date d'arrivée. Les passagers utiliseront la ligne de sortie désignée pour aller en quarantaine, le transport doit donc être confirmé à l'arrivée.

Les passagers âgés de moins de 18 ans ou de plus de 65 ans, les femmes enceintes ou les personnes souffrant de problèmes de santé sous-jacents (mais qui n'ont pas besoin d'être surveillés et de recevoir un traitement dans des établissements médicaux) peuvent être placés en quarantaine avec leurs tuteurs ou gardiens. Les tuteurs/gardiens doivent être complètement vaccinés ou avoir récupéré du COVID-19. Ils sont également tenus de signer une déclaration de quarantaine volontaire après avoir reçu des explications sur le risque de transmission. Ils doivent également se conformer aux règlements relatifs aux tests et à la prévention et au contrôle des pandémies, tout comme les nouveaux arrivants.

À partir de janvier 2022, le Vietnam disposera de quelques vols commerciaux internationaux réguliers pour relier Singapour, la Thaïlande, le Laos, le Cambodge, Taiwan, le Japon et les États-Unis. Toutefois, ces vols ne sont ouverts qu'aux Vietnamiens qui rentrent au pays et aux étrangers qui sont des experts, des travailleurs hautement qualifiés ou des diplomates.

Entre-temps, les vols intérieurs ont repris leurs activités.

Si vous avez besoin de plus d'informations sur les conditions actuelles d'entrée au Vietnam, n'hésitez pas à nous contacter.

Récemment, les cas de Covid-19 ont augmenté au Vietnam. La plupart des cas sont localisés à Hanoi, mais il y a des cas un peu partout dans le pays. Le 5 janvier 2022, le Ministère de la Santé a confirmé la présence de 17,017 patients locaux atteints de Covid-19 et 230 décès.

Cependant, Ho Chi Minh Ville a commencé à reprendre graduellement la réouverture des écoles pour certaines classes depuis début janvier 2022.

Au 5 janvier 2022, le Ministère de la Santé du Vietnam a confirmé un total de 1,817,721 cas et 33,475 décès dans les 63 provinces du pays depuis le 27 avril 2021, date de la 4ème vague de la pandémie. Cependant, 1,436,046 des patients touchés se sont rétablis et sont sortis des hôpitaux.

AVANT LE DÉPART DU VIETNAM

Pour les voyageurs qui ont besoin d'un test PCR effectué un jour avant leur départ du Vietnam, Phoenix Voyages peut organiser ce service avec un supplément. Veuillez nous contacter pour plus d'informations.

VACCINS :

Le Vietnam continue à recevoir régulièrement des vaccins de la part de plusieurs donateurs.

Le pays fait de son mieux pour accélérer le processus de vaccination le plus rapidement possible. Les enfants âgés de 12 à 17 ans ont été vaccinés dans tout le pays. En outre, le Vietnam prévoit d'acheter des vaccins pour les enfants âgés de 5 à 11 ans.

Le Vietnam procède actuellement à une injection de rappel dans tout le pays pour tous les adultes à partir de 18 ans.

Au 5 janvier 2022, le Vietnam avait administré 156,902,083doses de vaccin, et 69,803,846 personnes avaient été entièrement vaccinées. Jusqu'à présent, environ 72.3% des adultes (âgés de 18 ans et plus) ont été entièrement vaccinés. En outre, au 5 janvier 2022, environ 7 400 000 personnes ont reçu une troisième dose (rappel), soit environ 7,7 % de la population.

Il y a une diminution du nombre de cas de COVID-19 en Thaïlande. Le 4 janvier 2022, il y avait seulement 3,091 nouveaux Covid-19 cas et 12 décès signalés. Cependant, les cas de variant Omicron sont en augmentation. Au 5 janvier 2022, il y avait un total de 2 062 cas de variant Omicron, le plus grand nombre de cas ayant été signalé à Bangkok. Cependant, la plupart des patients se sont complètement rétablis après une quarantaine de deux semaines.

La Thaïlande a décidé d'arrêter temporairement la politique de "non quarantaine" pour les touristes étrangers entièrement vaccinés.

Le Centre for COVID-19 Situation Administration (CCSA) de la Thaïlande a ordonné la suspension temporaire du " Thailand Pass " pour toutes les nouvelles applications " TEST&GO " et " Sandbox " (à l'exception de Phuket Sandbox, et les destinations Krabi, Phang-Nga, Ko Samui, Ko Pha-ngan et Ko Tao Sanbox à partir du 11 janvier 2022), à compter du 22 décembre 2021 et jusqu'à nouvel ordre, citant le nombre croissant de cas de variant Omicron dans le pays. 

Les nouvelles inscriptions au "Thailand Pass" dans le cadre des programmes "Exemption de quarantaine" (TEST&GO) et "Living in the Blue Zone Sandbox" ne sont plus acceptées. Désormais, tous les voyageurs entrant dans le pays doivent rester en quarantaine pendant 10 jours, quel que soit leur historique de vaccination.

Toutefois, l'inscription au "Thailand Pass" dans le cadre du programme "Phuket Sandbox" et "Happy Quarantine" reste ouverte, mais le gouvernement réexaminera la situation périodiquement. Cela signifie que les touristes étrangers peuvent toujours entrer en Thaïlande dans le cadre des programmes "Phuket Sandbox" et "Krabi, Phang-Nga, Ko Samui, Ko Pha-ngan et Ko Tao Sanbox" à partir du 11 janvier 2022 sans être mis en quarantaine, mais ils doivent passer 7 nuits dans l'une de ces destinations balnéaires avant de pouvoir se rendre ailleurs dans le pays.

Le protocole pour les arrivées de "TEST&GO" et "Sandbox" depuis le 24 décembre 2021 est le suivant :

Les voyageurs qui ont obtenu leur code QR "Thailand Pass" avant le 22 décembre 2021, et dont la date d'arrivée en Thaïlande est prévue à partir du 24 décembre 2021, seront soumis aux exigences supplémentaires suivantes :

1. Les voyageurs doivent remplir le formulaire d'immigration TM6 (dans l'avion).

2. À l'arrivée au terminal de l'aéroport, les voyageurs doivent remplir et signer le formulaire de quarantaine avant de se rendre au point de contrôle du contrôle sanitaire. Les enfants de moins de 12 ans peuvent utiliser le même formulaire que leurs parents/tuteurs. *Cette étape sera effectuée à bord de l'avion.

3. Présentez les documents requis, y compris le "Thailand Pass", la date d'arrivée et les résultats du test RT-PCR aux agents du contrôle des maladies transmissibles pour qu'ils effectuent les contrôles. Si tous les documents sont en règle, les agents apposeront alors le formulaire de quarantaine portant le sceau officiel du département thaïlandais de contrôle des maladies, ainsi que les instructions relatives à la mise en quarantaine ou au séjour obligatoire, et les 2 tests RT-PCR requis.

4. Les voyageurs recevront une copie du formulaire de quarantaine apposé, ainsi qu'un code QR indiquant la liste des hôpitaux/centres de laboratoire désignés par le gouvernement pour leur deuxième test RT-PCR (sans frais supplémentaires).

5. Les voyageurs peuvent ensuite se rendre au comptoir de l'immigration. Lors du passage aux procédures d'immigration, les voyageurs doivent également présenter leur copie du formulaire de quarantaine et leur passeport à l'agent d'immigration pour qu'il effectue les contrôles. Si tout est en ordre, les voyageurs seront alors autorisés à effectuer un transfert préétabli et à se rendre à l'hôtel réservé.

6. À l'arrivée à l'hôtel, les voyageurs doivent présenter leur copie du formulaire de quarantaine au personnel de l'hôtel afin de vérifier le type de régime d'entrée autorisé pour les voyageurs. Les informations relatives aux voyageurs seront ensuite enregistrées dans le système COSTE. Ensuite, les voyageurs doivent se soumettre au premier test RT-PCR (sauf pour ceux qui ont déjà passé le test dans des hôpitaux/centres de laboratoire désignés par le gouvernement avant leur arrivée à l'hôtel).

7. Si le résultat du test RT-PCR est négatif, les voyageurs doivent informer le personnel de l'hôtel de l'hébergement prévu le jour 5-6 afin d'être enregistrés dans le système COSTE.

8. Les jours 5 et 6, les voyageurs doivent se rendre à leur rendez-vous dans les hôpitaux/centres de laboratoire désignés par le gouvernement pour subir leur deuxième test RT-PCR, et doivent apporter leur formulaire de quarantaine.

9. Les voyageurs doivent remettre leur copie du formulaire de quarantaine apposé aux hôpitaux/centres de laboratoire pour la facturation. (Il n'y aura pas de frais supplémentaires pour les voyageurs qui ont obtenu leur "Thailand Pass" avant le 22 décembre 2021).

Si vous avez besoin de plus d'informations sur les conditions actuelles d'entrée en Thaïlande, n'hésitez pas à nous contacter.

Depuis le 1er décembre 2021, la société nationale des chemins de fer thaïlandais a rouvert 68 services ferroviaires, dont ceux du Sud et du Nord-Est (Surathani & Nongkai) après avoir levé l'interdiction du couvre-feu dans toutes les provinces du pays.

EXEMPTION DE VISA ET ACCORD BILATÉRAL


Les autorités thaïlandaises autorisent les voyageurs de 56 pays à entrer dans le pays sans visa. Les ressortissants français, belges, suisses, espagnols et luxembourgeois sont autorisés à entrer en Thaïlande dans le cadre d'un régime d'exemption de visa pour une période de 45 jours. Un passeport d'une validité de plus de 6 mois et un billet d'avion pour quitter la Thaïlande dans les 45 jours suivant l'arrivée sont demandés lors de la demande du « Certificat d'entrée » (COE) obligatoire à l'ambassade de Thaïlande de leur pays d'origine.

Si vous avez besoin de plus d'informations sur les conditions d'obtention du "Certificate of Entry" (COE), n'hésitez pas à nous contacter.

AVANT LE DÉPART DE LA THAÏLANDE

Pour les voyageurs qui ont besoin d'un test PCR effectué un jour avant leur départ de Thaïlande, Phoenix Voyages peut organiser ce service avec un supplément. Veuillez nous contacter pour plus d'informations.

VACCINS :

La Thaïlande a administré au moins 102,681,943 doses de vaccins COVID jusqu'à présent. En supposant que chaque personne ait besoin de deux doses, cela suffit pour vacciner environ 73.7% de la population du pays.

Les infections au COVID-19 diminuent au Cambodge, avec seulement environ 7 nouvelles infections signalées en moyenne chaque jour. Le 4 janvier 2022, le Ministère de la Santé a rapporté seulement 10 nouveaux cas de Covid-19. Au 4 janvier 2022, le Cambodge a enregistré un total de 120,526 cas de Covid-19 avec 116,963 guérisons et 3,015 décès. Pendant ce temps, il y a environ 10 cas par jour du variant Omicron, mais tous sont importés, ils sont mis en quarantaine et traités séparément pour éviter la propagation de ce variant.

Malgré la levée des restrictions dans tout le pays, pour éviter les infections au COVID-19, chaque entrée dans les lieux touristiques ou les supermarchés doit suivre le protocole relatif aux conditions sanitaires, à savoir : mesure de la température et désinfectant pour les mains.   

RÉOUVERTURE DES FRONTIÈRES :

L'aéroport de Siem Reap est désormais ouvert pour accueillir les voyageurs étrangers entièrement vaccinés. En outre, les pays exemptés de visa, notamment ceux de l'ANASE, sont également les bienvenus au Cambodge.

Depuis le 17 décembre 2021, Singapore Airlines a repris 7 vols hebdomadaires entre Singapour et Siem Reap.

Par ailleurs, les vols internationaux entre les pays d'Asie du Sud-Est et le Cambodge sont de plus en plus nombreux.

Pour plus d'informations sur les disponibilités et les réservations de vols, n'hésitez pas à nous contacter.

Cependant, les voyageurs non vaccinés ou non entièrement vaccinés peuvent toujours entrer dans le pays mais doivent rester en quarantaine pendant 14 jours dans des centres agréés désignés par le Ministère de la Santé.

Documents permettant de voyager sans quarantaine :

✓ Un certificat de visa électronique (E-visa)

✓ Une réservation de vol

✓ Une réservation d'hôtel

✓ Un certificat de vaccination (2 doses) ou un certificat médical de guérison COVID-19.

✓ Un certificat médical attestant d'un résultat négatif au test RT-PCR effectué dans les 72 heures précédant le départ.

De plus, les voyageurs ne sont plus tenus d'avoir une couverture d'assurance maladie COVID-19.

A l'arrivée :

Après avoir effectué un test rapide COVID-19 à l'arrivée, les personnes entièrement vaccinées peuvent séjourner dans l'hôtel de leur choix et sont libres de voyager dans le pays si le résultat du test à l'aéroport est négatif.

Pour plus d'informations sur les conditions d'entrée au Cambodge et pour toute demande de réservation, n'hésitez pas à nous contacter.

VISA :

Depuis le 19 octobre 2021, le Cambodge a rouvert son système de visa électronique (certificat électronique visa) pour les touristes étrangers entrant dans le pays. Les exemptions de visa pour les hommes d'affaires et les personnes "parrainées" sont désormais autorisées.

AVANT LE DÉPART DU CAMBODGE

Pour les voyageurs qui ont besoin d'un test PCR effectué un jour avant leur départ du Cambodge, Phoenix Voyages peut organiser ce service avec un supplément. Veuillez nous contacter pour plus d'informations. 

VACCINS :

La campagne de vaccination a atteint environ 88 % de la population totale ciblée (âgée de 6 ans et plus) en un peu moins de huit mois, plus que 95% des adultes étant entièrement vaccinés. Jusqu'à présent, environ 15 % de la population a reçu une troisième dose ou dose de rappel.

Ces chiffres font du Cambodge l'un des premiers pays au monde pour le déploiement de la vaccination COVID-19.

Les cas de Covid-19 ont diminué au Laos. Le 5 janvier 2022, le Comité national pour la prévention et le contrôle du COVID-19 a rapporté un total de seulement 836 nouveaux cas et décès dans le pays. Jusqu’à présent, le Laos compte 409 décès confirmés, et 114,787 cas au total. 

Dans le cadre des mesures anti COVID-19, la recherche des contacts et la coordination entre les autorités locales et les responsables de la santé, ainsi que les tests et les vaccinations, se poursuivent.

Les mesures de prévention du Covid-19 telles que les contrôles de température, la distanciation sociale, le port du masque et l'utilisation de gel pour les mains restent en place dans tous les magasins de détail, les supérettes et les supermarchés, ainsi que sur les marchés de produits frais et dans toutes les zones à risque.

RÉOUVERTURE DES FRONTIÈRES :

Depuis le 1er janvier 2022, le Laos a rouvert ses frontières aux voyageurs étrangers.

Dans le cadre du programme de réouverture en trois phases, les touristes peuvent voyager dans les "zones de voyage vertes" et les "sentiers de voyage verts", ce qui leur permet de visiter les provinces et les villes du pays désignées comme des "zones vertes."

Au cours de cette première phase, du 1er janvier au 30 mars 2022, les touristes peuvent entrer au Laos dans le cadre de voyages organisés et visiter la capitale Vientiane, la province de Luang Prabang et le district de Vang Vieng dans la province de Vientiane.

Les provinces des "sentiers du voyage vert" comprennent Oudomxay, Xayaboury, Xieng Khouang, Khammouane et Champassak.

Les conditions d'entrée au Laos sont les suivantes :

✓ Un certificat de vaccination COVID-19 (2 doses)

✓ Une police d'assurance maladie avec une couverture d'au moins 50 000 USD (45 000 EUR)

✓ Un résultat négatif au test RT-PCR effectué dans les dernières 72 heures.

✓ Téléchargement de LaoKYC et de l'application mobile LaoStaySafe.

Les voyageurs seront à nouveau testés à leur arrivée et placés en quarantaine pendant 24 heures dans leur hôtel jusqu'à ce que le résultat du test soit négatif.

La deuxième phase se déroulera du 1er avril au 30 juin 2022, et la troisième phase à partir du 1er juillet 2022.

LISTE DES PAYS / TERRITOIRES ÉLIGIBLES POUR ENTRER AU LAOS LORS DE LA PREMIÈRE PHASE

Cependant, il y a très peu de vols internationaux à destination du Laos pour le moment. Il n'y a qu'un vol Vientiane - Bangkok, et un vol Vientiane - Corée du Sud par semaine. D'autres vols devraient être ajoutés prochainement.

Pour plus d'informations sur les conditions d'entrée au Laos, les vols et les réservations, n'hésitez pas à nous contacter.

AVANT LE DÉPART DU LAOS

Pour les voyageurs qui ont besoin d'un test PCR effectué un jour avant leur départ du Laos, Phoenix Voyages peut organiser ce service avec un supplément.  Veuillez nous contacter pour plus d'informations.

VACCINS :

Le 23 décembre 2021, le Laos a reçu un total de 1 275 400 doses de vaccin COVID-19 en provenance de l'installation COVAX. Cette livraison était constituée de dons individuels de partage de doses de la France, du Japon, de la Grèce et des Pays-Bas. 

Le programme de vaccination est actuellement en bonne voie, avec au moins 7,570,152 doses de vaccins COVID administrées à ce jour. Au 5 janvier 2022, les vaccinations de la première dose ont atteint 62,56% de la population éligible, tandis que les vaccinations de la deuxième dose ont atteint 49,65%.

Les frontières (terrestres et aériennes) sont toujours fermées aux non-ressortissants. L'interdiction de tous les vols internationaux vers le Myanmar a été étendue jusqu'au 31 janvier 2022, à l'exception des vols spéciaux et de fret, certains vols régionaux et ceux qui sont réservés aux évacuations médicales.

La délivrance de visas reste suspendue jusqu'au 31 janvier 2022, sauf pour les visas diplomatiques ou spéciaux.

Depuis le 1er février, l'armée birmane a pris le pouvoir à la suite d'un coup d'État. Des mesures restrictives ont été adoptées et les réseauxde télécommunications et d'Internet sont perturbés. Un couvre-feu national de 22h00 à 04h00 est en vigueur en raison des manifestations anti-coup d'État en cours.

Pendant ce temps, les infections au COVID-19 diminuent au Myanmar, avec seulement 191 nouvelles infections signalées en moyenne chaque jour. 

En raison de la situation politique au Myanmar, il est actuellement impossible de connaître l'évolution exacte de l'épidémie de Covid-19. En tout état de cause, le port du masque et le respect des gestes barrière ainsi que la distanciation sociale sont de rigueur dans tout le pays.

VACCINS :

Le Myanmar a administré jusqu'à présent au moins 31,859,036 doses de vaccins COVID, couvrant environ 29.5% de la population du pays. Au cours des 2 dernières semaines, le Myanmar a signalé une moyenne d'environ 281,334 doses administrées par jour. 

Le Myanmar vise à vacciner 50% de la population du pays contre le COVID-19 cette année.

Bien que la Corée du Sud soit toujours aux prises avec la résurgence du virus COVID-19 (depuis sa quatrième vague), le nombre de nouveaux cas diminue un peu depuis quelques jours. Le 3 janvier 2022, la Corée du Sud a signalé 3,024 nouveaux cas de COVID-19, portant le nombre total de cas à 645,226, selon l'Agence coréenne de contrôle et de prévention des maladies (KDCA). Le pays a enregistré 51 décès supplémentaires dus au COVID-19 ce jour-là, ce qui porte le nombre de décès à 3 705.

Depuis le 1er novembre 2021, le programme « Avec Corona » permet à 10 ou 12 personnes de se réunir socialement et à la plupart des entreprises de fonctionner 24 heures sur 24. 

Dans le cadre de la première étape de la stratégie coréenne en trois phases « Avec Corona », l'équivalent des mesures « Avec Covid » du reste du monde, les limites des heures d'ouverture ont été supprimées pour la plupart des entreprises, ce qui inclut les restaurants et les cafés, les théâtres, les PC bang (cybercafés), les noraebang (salles de chant) et les installations sportives intérieures.

Cependant, en raison du nombre de cas de Covid-19 dans le pays, la première étape du programme "Avec Corona" a été temporairement suspendue et le quatrième niveau de distanciation sociale (les restrictions les plus sévères dans tout le pays) a été mis en œuvre, pour au moins deux semaines, soit jusqu'au 16 janvier 2022.

En outre, une politique de laissez-passer vaccinal est menée à partir du 10 janvier jusqu'à nouvel ordre. Les personnes qui n'ont pas été vaccinées ne peuvent pas entrer dans la plupart des installations à usage multiple (restaurants, cafés, salles de sport, etc.) pendant les quatre semaines suivantes, et même pour les réunions privées, il est interdit de réunir plus de deux personnes non vaccinées. En outre, les personnes non vaccinées sont interdites d'accès aux lieux publics.

Les clubs et les bars qui autorisent la danse sont tenus de fermer à minuit, et même cela sera levé dans la deuxième phase. Le couvre-feu sur les hagwon (écoles de bachotage), fixé à 21 heures dans l'agglomération de Séoul, a été levé depuis le22 novembre 2021, après le CSAT coréen (College Scholastic Ability Test). L'agglomération de Séoul comprend Séoul, Gyeonggi et Incheon.

Les rassemblements sociaux sont autorisés pour un maximum de 4 personnes dans tout le pays, quel que soit le statut vaccinal.

Dans les endroits où le virus pourrait se propager plus facilement, l'entrée est subordonnée à l'obtention d'un "laissez-passer de vaccination", un système de carte sanitaire Covid similaire à ceux utilisés à l'étranger. Il s'agit notamment des noraebang (salles de chant), des bains publics, des installations sportives couvertes, des clubs et des bars où l'on peut danser, des casinos, des maisons de retraite et des communautés de personnes âgées. 

Les laissez-passer vaccinaux peuvent être un certificat de vaccination numérique provenant de l'application mobile COOV, un certificat papier ou un autocollant des centres de services communautaires locaux sur les cartes d'identité. Une personne non vaccinée doit présenter un résultat négatif au test PCR des deux derniers jours pour entrer dans ces lieux. 

Les personnes de moins de 19 ans, celles qui sont complètement rétablies de la COVID-19 et celles qui ne peuvent pas se faire vacciner pour des raisons médicales ne sont pas tenues de présenter un certificat de vaccination ou un résultat négatif.

Les événements de masse, notamment les conférences, les mariages, les funérailles et les fêtes d'anniversaire d'un an, une coutume coréenne courante, sont limités à 100 personnes s'ils incluent des personnes non vaccinées. Si tout le monde a réussi à se faire vacciner ou a subi un test négatif récent, le plafond est assoupli à 499 personnes. 

Le K-ETA (l'autorisation de voyage électronique)

Depuis le 1er septembre 2021, la Corée du Sud a lancé un système d'autorisation électronique de voyage, connu sous le nom de K-ETA. Il s'agit d'une nouvelle autorisation électronique permettant aux voyageurs de visiter le pays sans visa.

Les ressortissants étrangers ne peuvent entrer enCorée du Sud sans visa qu'en s'inscrivant pour obtenir une autorisation K-ETA. Après son obtention, les visiteurs seront dispensés de présenter une carte d'arrivée, ce qui leur permettra de passer rapidement l'immigration.

Elle permet aux voyageurs éligibles de se rendre en Corée du Sud pour de courts séjours à des fins touristiques, pour rendre visite à des membres de la famille ou pour des activités professionnelles. En outre, la K-ETA est valable deux ans, permettant au titulaire un séjour de 30 à 180 jours par entrée, selon la nationalité.

Les visiteurs doivent demander la K-ETA au moins 24 heures avant l’embarquement. Ceux qui en font la demande maintenant peuvent également utiliser l'exemption de visa pour de futurs voyages en Corée du Sud.

Pour entrer dans le pays à des fins autres que celles autorisées par la K-ETA ou pour des séjours consécutifs prolongés, les voyageurs doivent contacter l' Ambassade de Corée du Sud la plus proche.

Comment obtenir une autorisation K-ETA

Formulaire de demande : Cliquez Ici

✓ Pour remplir le formulaire en ligne, les demandeurs doivent saisir les informations suivantes :

✓ Données personnelles : nom, nationalité, date de naissance

✓ Coordonnées : y compris l'adresse électronique

✓ Données relatives au passeport : numéro de passeport, date de délivrance et date d'expiration

✓ Informations sur la santé et la sécurité

✓ Une photo individuelle récente

✓ Des frais de dossier non remboursables de 10 000 KRW (environ 7,5 euros) à payer par carte bancaire pour finaliser la demande.

Après approbation, l’autorisation de voyage est envoyée au demandeur par courrier électronique.

Conditions de voyage

✓ Pour obtenir la liste complète des pays admissibles, veuillez Cliquer Ici

✓ À leur arrivée en Corée du Sud, tous les voyageurs doivent rester en quarantaine pendant 14 jours dans des établissements désignés (à leurs frais).

✓ Un test Covid-19 négatif est requis pour tous les passagers au plus tard 72 heures avant le départ.

Pour obtenir les informations essentielles et de plus amples détails au sujet de l’autorisation K-ETA, Cliquez Ici

En attendant, les exemptions de visa (pour ceux qui doivent encore demander un visa) sont suspendues pour 90 pays, il est donc obligatoire de demander un visa à l'ambassade de Corée de Sud de votre pays d'origine avant de partir. Le gouvernement coréen peut décider de l’autorisation de délivrance du visa en fonction du risque d’infection et du statut d’alerte du pays.

Tous les demandeurs de visa devront fournir un "consentement pour la quarantaine" ainsi qu'un "certificat médical avec le résultat de l'examen Covid 19 négatif" délivré par un laboratoire dans les 72 heures avant le départ.

Tous les voyageurs sont soumis à un contrôle de température à l'aéroport de départ, au comptoir de la compagnie aérienne. L'embarquement sera refusé à ceux qui ont de la fièvre avec une température supérieure à 37,5°C.

Depuis le 3 décembre 2021, en raison du nombre élevé de nouveaux cas chaque jour, tous les passagers (tant les étrangers que les ressortissants coréens) entrant en Corée du Sud, quel que soit leur historique de vaccination, sont testés à l’arrivée à l’aéroport et mis en quarantaine pendant 10 jours dans des installations désignées (à leurs frais) et doivent télécharger et utiliser l'application de traçage du gouvernement. Le non-respect de ces mesures pourrait entraîner, entre autres, l'annulation du visa ou du permis de séjour et l'imposition de sanctions importantes. Cette politique de quarantaine est appliquée au moins jusqu'au 3 février 2022.

Les personnes qui transitent par un aéroport en Corée du Sud pour une durée maximale de 24 heures ne sont pas tenues de subir un test de dépistage du Covid-19. Cependant, elles sont soumises à un contrôle de température.

AVANT LE DÉPART DE LA CORÉE DU SUD

Pour les voyageurs qui ont besoin d'un test PCR effectué un jour avant leur départ de Corée du Sud, Phoenix Voyages peut organiser ce service avec un supplément. Veuillez nous contacter pour plus d'informations.

VACCINS :

La Corée du Sud administre actuellement une troisième injection de rappel pour les personnes qui le souhaitent.

Le gouvernement tente d'améliorer le taux de vaccination total. Neuf adultes sud-coréens sur dix ont reçu au moins une injection de vaccin COVID-19, ce qui aide le pays à se rapprocher de l'objectif de création d'une immunité de groupe.

Au total, environ 44,26 millions de personnes ont reçu une première dose de vaccin COVID-19, soit 86.3% des 51,3 millions d'habitants du pays. Le nombre de personnes entièrement vaccinées s'élève à 42,65 millions, soit 83.1% de la population adulte. 

-------------------------------------------------------------------------------------------

L’équipe de Phoenix Voyages se tient à votre disposition pour préparer les futurs voyages de vos clients dans cette Asie qui nous est si chère.

Impatiemment vôtre.

L’équipe de Phoenix Voyages